Sortie du rapport de la députée Sandrine Doucet sur « Les territoires de l’éducation artistique et culturelle »

Remis au gouvernement le 25 janvier, le rapport de la députée Sandrine Doucet sur "les territoires de l'éducation artistique et culturelle" resserre tous les boulons.

La députée veut à la fois relancer les initiatives d'établissement et le pilotage régional et national.

Le rapport Doucet vise à impulser une véritable dynamique en faveur de l'éducation artistique et culturelle et cela passe par les différents niveaux d'action.


Ce rapport fait suite à la mission relative à l’éducation artistique et culturelle qu’elle a conduite à la demande du Premier ministre, auprès de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, d’Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, et de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.
 

rapport eac 250


Sandrine Doucet a dégagé les bonnes pratiques en matière de conception et de mise en œuvre des projets inscrits dans le cadre du Parcours d’éducation artistique et culturelle, prioritairement dans les territoires éloignés de l’offre culturelle. Elle s’est appuyée sur près de 300 témoignages recueillis lors de 8 déplacements (Strasbourg, Perpignan, Bordeaux, Pantin, L’Aigle, Blois, L’Isle-d’Abeau, Aurillac) et de multiples auditions à l’Assemblée nationale.

Dans son rapport, Sandrine Doucet répond à trois objectifs principaux :

  • Pérenniser les avancées importantes réalisées depuis 2012, pour les rendre irréversibles et consolider l’éducation artistique et culturelle (EAC) comme un grand domaine de la formation générale.
     
  • Généraliser l’EAC en faisant du Parcours d’éducation artistique et culturelle l’instrument principal de son développement dans les territoires et en s’adressant en priorité à ceux qui sont les plus éloignés de l’offre culturelle.
     
  • Consolider l’important travail des multiples acteurs éducatifs, culturels et sociaux qui valorisent les formidables ressources artistiques, culturelles et patrimoniales du pays.

Sandrine Doucet, à travers 30 préconisations autour du Parcours d’éducation artistique et culturelle, fait le choix de structurer la coopération entre tous les acteurs à l’échelle locale et régionale.  Le rapport conforte l’État dans son rôle stratège, notamment pour servir l’équité territoriale, et dans le même temps consolide la place des collectivités pour garantir la réussite de cette politique publique partagée. Le rapport propose également, grâce à une impulsion forte de l’Etat, un levier pour l’action en faveur des territoires éloignés de l’accès à l’art et à la culture, dépourvus d’une politique déjà structurée en faveur de l’EAC.

Liens utiles

Lettre d'information

Inscrivez-vous :

La Graineterie
12 rue Dijon
80000 Amiens