Guides nationaux

Le guide pour la mise en oeuvre du parcours d'EAC

Intérêt :

Ce document clé pose les bases du concept de l’Éducation artistique et culturelle.

Extraits :

« Associant des partenaires extérieurs : L’extension de ce travail en équipe à des compétences extérieures à l’école est toujours profitable à l’éducation artistique et culturelle. Qu’ils soient artistes, techniciens, médiateurs ou plus largement professionnels des arts et de la culture, les partenaires venus des structures qui constituent l’environnement culturel de l’école ou de l’établissement enrichiront la conception et la mise en œuvre des projets d’une expertise, de savoir-faire et de multiples expériences que l’école, à elle seule, ne peut apporter. » p.10

« Le parcours d’éducation artistique et culturelle peut constituer un volet des projets éducatifs territoriaux (PEdT) (…) Il s’efforce de promouvoir les établissements scolaires comme lieux de culture sur le territoire. Ainsi par exemple : les CDI des établissements peuvent s’inscrire dans une complémentarité avec les bibliothèques municipales du territoire (…) » p.17

Liens utiles


La charte pour l'éducation artistique et culturelle

Intérêts :

Ce document regroupe différents dispositifs d’EAC du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du Ministère de la Culture et de la Communication.
Il présente également les chiffres clés et les dix items à la source de l’EAC.

Extrait :

« Ouvrir grand les bibliothèques et les médiathèques :
Les bibliothèques publiques constituent des lieux essentiels de partage, de développement de la diversité culturelle et de vie démocratique. L’élargissement de leurs horaires d’ouverture constitue un enjeu majeur, l’amplitude d’ouverture étant l’une des conditions premières d’un accès de tous les publics aux bibliothèques et à leurs services. L’État accompagne financièrement, par le biais du concours particulier de la Dotation générale de décentralisation, soit 80,4 millions d’euros par an, les collectivités qui s’engagent dans des projets d’extension et d’évolution des horaires d’ouverture de leurs bibliothèques. Cette aide pourra notamment prendre en charge les différents frais de personnel, et ce sur une durée pouvant aller jusqu’à cinq années consécutives. »  p.21

Liens utiles


La feuille de route de l'EAC, éducation aux médias et à l'information

Intérêt :

Il s’agit ici de la « feuille de route conjointe » entre les deux Ministères relative à l’EAC.

Extraits :

« Les deux ministères ont la responsabilité de favoriser l’égal accès des jeunes à la culture dès le plus jeune âge, pour que celle-ci ne soit pas un vecteur de reproduction sociale mais d’inclusion, qu’elle participe à l’émancipation individuelle et à la construction du vivre ensemble. » p.1

« Incitation à la lecture et à l’expression orale en lien avec les bibliothèques et les médiathèques :
En lien avec le chantier prioritaire pour la maîtrise de la langue française lancé par le Gouvernement, les programmes d’incitation à la lecture et d’expression orale seront développés en s’appuyant sur les bibliothèques et médiathèques qui constituent le premier réseau culturel de notre pays. Quatre axes sont privilégiés : les pratiques artistiques de l’oralité, les projets où la langue est objet de création, les projets ouvrant sur d’autres langues, les projets où la langue intervient pour renouveler la médiation des œuvres. » p.3

« La découverte du monde de la presse et des médias :
L’intervention d’acteurs issus du monde de la presse et des médias dans les établissements sera développée, grâce notamment au Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (Clemi) et aux acteurs de l’image, du cinéma, du numérique et du livre qui se mobiliseront pour accompagner un apprentissage critique de l’information et faciliter l’expression de la jeunesse. » p.5

Liens utiles


Le projet référentiel pour le Parcours d'EAC - école primaire et collège

Intérêts :

Revient sur les principes de l’EAC
Présente les objectifs de formation et repères de progression associés pour construire un parcours.

Extraits :

« L’éducation artistique et culturelle (…) nécessite une ouverture de l’école à des partenaires variés, aux compétences reconnues, qui enrichissent les ressources de l’institution scolaire. Elle nécessite aussi une ouverture de l’école sur le territoire de vie des élèves, son patrimoine artistique, ses structures culturelles, qui permet de mieux s’approprier ce territoire, en résonance avec la découverte d’œuvres et d’artistes universels issus d’époques et de cultures diverses. » p.4

« La loi d’orientation et de de programmation pour la refondation de l’école de la République du 8 juillet 2013, en son article 10, dispose que l’éducation artistique et culturelle à l’école comprend « un parcours pour tous les élèves tout au long de leur scolarité », qui est « mis en œuvre localement » et auquel « des acteurs du monde culturel et artistique et du monde associatif peuvent (…) être associés » p.4

« Le référentiel a été élaboré conjointement par des personnels de l’Éducation nationale et du ministère de la Culture ainsi que des représentants du monde artistique et culturel, avec l’apport de représentants des collectivités territoriales et du monde associatif. (…) Il vise à être une référence pour l’ensemble de ceux qui contribuent aux parcours d’éducation artistique et culturelle des élèves : personnels de l’Éducation nationale et de la Culture, artistes et artisans des métiers d’art, structures et professionnels des arts, de la culture et du patrimoine, collectivité territoriale, intervenants en milieu scolaire, associations. Il s’agit de concevoir un projet éducatif commun en identifiant des grands objectifs de formation et en précisant des repères de progression. » p.6-7

Liens utiles


Lettre d'information

Inscrivez-vous :

La Graineterie
12 rue Dijon
80000 Amiens